Premier pas en Afrique

J’aurais bien voulu vous montrer les splendeurs d’Abidjan, mais on a passé la première journée en voiture à visiter le port, la zone cargo de l’aéroport, la gare de triage et les parcs industriels, sous la brume et le crachin constant. On s’est rendu près des bateaux, dans les zones ultra-sécuritaires-top-secret. C’est l’accent, la couleur blanche… et un papier signé de la Présidence ça.
img_0663
 
C’est aussi ca, la vie
J’ai un feeling familier avec tous ces gens qui vivent dehors, les petits commerces, les embouteillages, les couleurs, les femmes qui portent des paniers sur la tête, les commerces avec des gardiens armés. Les femmes sont également policières et ont toute mon admiration dans ce coin de la capitale.
police
Ici, la vie se passe dehors, peu importe la température.
img_0665
Et tu finis toujours par te trouver un transport peu importe où tu veux aller.
img_0666
Tu as une usine, des bureaux? Alors tu seras certains d’avoir tout un tas de petits kiosques qui te vendent des fruits, de l’eau, te mijotent un ragoût. Pas encore essayé, mon médecin me l’a interdit.
On t’offre toujours des services. Peu importe ce que tu as besoin, quelqu’un va te l’offrir. tout est un travail. Tu veux te stationner, quelqu’un va t’aider pour te dire que tu peux avancer en masse… moyennant un pourboire. La qualité du service? Bon, ca c’est autre chose…Comme avec notre partenaire local qui nous a fourni des cellulaires… avec des chargeurs prises Angleterre (donc inutiles et impossibles à recharger).
 
On mange quoi par icitte?
Pas de chèvres en sauce créole (merci!), mais du poisson avec du riz et de la sauce pimentée, tant que tu en veux (yé!). Mon premier repas africain a tenu le coup.
Ca donne pas du caoutchoux ça?
On boit un espèce de jus de fruit dont je n’avais jamais entendu l’existence qui provient du baobab. Le baobab, si je me rappelle Tintin au Congo, c’était l’arbre qui donnait des saignées de caoutchouc. Le fruit est blanc, on te fait un jus de fruit pressé qui ressemble à un smoothie et qui, si tu avais des maladies, te les guériraient tout de suite. Malheureusement, ca n’a rien fait pour mon rash de boutons dû à ma réaction au médicament anti-malaria.

Une réflexion sur “Premier pas en Afrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s