Marché de Treichville

Qui dit Afrique, dit ses marchés. Y a des marchés pour touristes et boutiques à l’hôtel où tu peux magasiner à l’air climatisé, payer un prix fixe avec ta carte de crédit ou le mettre sur ta chambre… mais où est le plaisir? Pour moi, un marché où on ne te demande pas comment va ton cousin, ce n’est pas un vrai marché.

Pour ça, il fallait se rendre au marché de Treichville. Alors les trois Blancs que nous étions avions comme plan de ne seulement « qu’aller voir ». Yeah right!

L’arrivée triomphale

Hier, Mamadou notre chauffeur bien-vêtu nous avait dit qu’un taxi de l’hôtel au marché ne coûterait max que 1000 francs africain (2$). Sinon on peut le marcher, c’est seulement 4km, mais le ciel était au chagrin comme chantait l’autre, alors le taxi était le meilleur move.

Après avoir négocié le trajet pour 1000 francs (le chauffeur en demandait 1500), on s’est rendu en 10 minutes au marché. Pas de magouille, pas de détour, tout à fait clean.

Et puis, tu ne peux pas manquer la place. S’il y a une section du marché « officiel » qui est couvert, tout le quartier est une zone commercante comme je les aimes.

img_0736

Comment tu vas, ma poule?

Une fois sorti du taxi, passé les premières dames, tu rentres dans le marché où ce sont les cages à poules vivantes qui t’attendent. Je n’ai pas demandé le prix, l’odeur m’ayant convaincu de passer mon chemin.

 

Tout ce que tu veux, mon frère!

Tu n’es pas aussitôt rentré qu’apparaissent tous les kiosques et vendeurs rêvant que tu sois le millionnaire qui va leur prendre toute la marchandise. Malheureusement, je n’ai pas apporté mon premier million.

img_0730

Ali (Baba) et ses 40 gentlemen-voleurs

Évidemment, chacun des commerçants t’invite à venir voir sa marchandise, en te promettant le meilleur prix. Et le défi est de réussir à passer les premiers kiosques. Défi raté, car mon ami Ali m’a pratiquement pris tout mes argents avec ses chemises, ses boubous africains et autres cadeaux.

Ali, a l’air d’être le kingpin, le Big Daddy de la place, entk, du premier escalier. Si tu ne trouves pas à ta taille, il enverra quelqu’un te le trouver.

Alors ca commence:

Lui: comment tu vas toi? Tu es Canadien? Pourquoi tu es ici? Comment il va ton cousin? Ton père? Ta femme? Qu’est-ce que je peux faire pour toi? Je vais te faire le meilleur prix mais avant, il faut se connaitre.

Moi: tu as été à la prière hier n’est-ce pas? Tu fais tes 5 prières par jour, j’espère? Tu vas me faire un bon prix? Tu as une femme? Qu’est-ce que tu vas faire avec mon argent après? Comment s’appellent tes enfants?

Et puis, de fil en aiguille, il me montre des chemises, des boubous africains, des vêtements pour femmes et je me laisse prendre au jeu. Les vêtements sont de qualité et sont bien sûr magnifiques. Pour le bureau le vendredi, ça fera sensation! Une taille trop petite? Aucun problème, il envoie un voisin me chercher la taille nécessaire.

Et puis, on arrive à la négociation du prix. Je connais les Arabes, je connais les Haïtiens, et une chose que tu dois accepter: tu ne pourras jamais gagner contre eux. Alors on discute d’un prix et on fini par s’entendre. Et bien sûr, parce qu’il m’aime bien et que je connais Didier Droghba de l’Impact (pas personnellement), il me rajoute 1-2 cadeaux.

Au final, une fois que tout est dans le sac, je sors l’argent de mes poches et…

Je suis short de 20 000 francs que je pensais avoir apporté au début. On ne me les a pas volé, non non, mais je pensais avoir plus de liquidité sur moi. Alors je ne peux pas lui payer le montant total. La honte puisque je n’ai qu’une parole.

Me confondant en excuses, je lui propose d’enlever quelques morceaux du sac pour rendre le tout juste. Mais je sais bien aussi qu’il fera son argent malgré tout. Mais c’est pour le principe. Il me pardonne et me dit de garder tout et de lui remettre ce que j’ai.

Au final, je l’ai eu pour moins cher, mais ce n’était pas une tactique de négociation. Ah oui, il faisait très chaud (pour moi, pas pour lui).

img_0718

Cours négociation/bullshisme 101

Dans le commerce, toute information, toute méthode est bonne pour négocier. C’est un sport, c’est un plaisir et tu n’as pas le choix. Si tu n’aimes pas faire ca, tu dois rester gentiment à la boutique de l’hôtel. Les règles de base d’un accueil africain:

  • On ne parle pas du prix dès le début;
  • On demande ton nom et d’où tu viens;
  • on te demande comment va la famille;
  • on te demande ce que tu viens faire par ici;
  • on te promet le meilleur prix;
  • on te promet que tout est authentique et fait-main
  • on te parle de l’histoire des objets, du folklore et du pays
  • on ne te mets pas de pression

Maintenant, comment t’en sortir comme Blanc:

  • sourire, toujours être sympathique
  • parler de ta vie et lui demander comment va sa famille
  • dire que tu es Canadien et que tu connais Didier Drogba
  • lui dire ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas
  • faire des blagues ET toujours serrer la main après une blague (très important, ca montre que personne n’est fâché)
  • et couper de moitié son premier prix proposé. Ensuite, tu montes et il descend.

Bon, j’en ai rajouté un peu, histoire d’augmenter notre connexion. Je lui ai dit que j’avais une femme arabe et qu’elle m’avait appris à négocier (faux, les femmes arabes que je connais me disent toutes qu’elles ne savent pas négocier). Je lui ai parlé d’Islam, de vie au Canada, de paix, de tolérance, de Justin Trudeau et de l’Impact de Montréal.

Au final, va savoir si ça a fonctionné, mais au moins, on a eu du fun!.

Si je te prends en photo, c’est pour mieux te retrouver

Pour pouvoir prendre des photos des autres marchands, je leur ai dit que j’allais revenir acheter spécifiquement ces objets et que ce serait plus facile de les retrouver. Ce qui devait être une tactique de négociation pour prendre les photos est effectivement devenu un espèce de magasinage virtuel pour y retourner plus tard cette semaine.

Des gens du Mali, du Burkina Faso, du Cameroun, chacun m’ayant donné sa carte d’affaire pour les retrouver.

Des masques, des sceptres, des instruments de musique.

Des vêtements colorés et magnifiques que regardent les collègues

img_0709img_0731

et la section nourriture où je n’ai pas osé m’aventurer.

img_0725


Une réflexion sur “Marché de Treichville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s