La grosse argent

Pour devenir riche, j’avais un plan infaillible. Une idée en trois étapes simples: (1) acheter des actions dans les pétrolières, (2) changer mon nom pour Sheik Ahmed Mahmoud Ibn Khalifa Ibn Youssef et (3) partir pour Dubai. Ça ne pouvait pas rater.

Au final, je ne suis pas encore devenu riche mais j’ai visité les Émirats Arabes Unis et j’ai été tout simplement… renversé.

Classe affaire, quoi d’autre? 

thumb_img_4012_1024

J’avais accumulé tellement de points aéroplan que je me suis offert la classe affaire. Après tout, tu ne peux pas arriver à Dubai avec une attitude de futur riche assis dans le fond de l’avion, non?

De toute façon, je pensais que le vol d’United Airlines Washington-Dubai serait composé de millionnaires Armani et que tout l’avion serait une première classe. J’hésitais même de mettre mes beaux habits. Mais surprise, le vol était plein d’Américains plutôt relax, habillés comme s’ils allaient veiller à Vegas. Alors les riches Arabes voyagent donc dans Emirates, Quatar ou Ethiad faut croire.

Premières surprises

Quand tu arrives à Dubai, 12h de vol plus tard, la première surprise c’est: y a des femmes agentes de douanes. Couvertes, certes, mais tu n’as pas le choix de passer par elles. Pas de photos.

Ma deuxième surprise, c’est leur métro… son design où tu l’impression d’être dans un aquarium.

Et sa clientèle, composée exclusivement d’étrangers. Y pas un Émirati qui se respecte qui va prendre le métro, qui, de tout façon a été construit – comme le reste de la ville – pour les étrangers qui font vivre la ville.

Les petites attentions et la vue imprenable

Ça c’est la qualité de mon hôtel. Un 3* à 100 piasses la nuit, un peu à l’extérieur du centre-ville, au 18 étage, ca fait le travail. Et avec une vue imprenable sur la célèbre tour Burj Khalifa pendant une tempête de sable.

img_8849

Le staff, avec son service impeccable est assuré par des Indiens, Pakistanais ou Sri Lankais. Quand tu arrives à l’hôtel, en sueur parce qu’il fait 45 degrés dehors, on te donne une serviette fraîche à la réception pour te rafraichir.

Dans la chambre, pas de bible laissée par les Gédéons, mais un Coran, en arabe et en anglais. Un magnifique tapis de prière et quand tu es sur le dos dans ton lit, la lampe t’indique la direction de la Mecque. Comme ça, tu n’as pas d’excuses pour ne pas te recueuillir.

Il y a 5 appels à la prière par jour. Dès les premiers rayons de soleil, le minaret fait le premier appel. Et c’est fait de manière tellement douce et mélodique que ça te réveille gentiment et ça te rappelle que si tu n’es pas musulman, tu as encore quelques heures de dodo.

Je me réveillais habituellement au 2e appel, vers 10h. C’est encore mieux qu’un réveil-matin, mais moins agréable que ta femme.

Escapade en Vieille ville 

Pour montrer qu’ils ont de l’argent, qu’ils sont modernes, les Émiratis ont développé Dubai, d’un simple port de commerce et de pêche, à un incontournable du Moyen-Orient.

Toute la ville est moderne, mais il subsiste encore, ici et là, quelques vestiges d’un passé arabe, modeste et désertique tout droit sorti de l’album de Tintin « Le crabe aux pinces d’Or ».

La ville est déserte car je suis passé au moment de la 3e prière.

thumb_img_8804_1024

img_8802

img_8818

 

…et en ville Neuve

Il n’y a rien qui dit mieux  « j’ai des grosses z’argents » que de majestueux gratte-ciels sortis du désert. À Dubai, tu es bien servi:

le Burj Khalifa

img_8844

thumb_img_4025_1024

La marina

img_8834img_8829

Le Burj-al-Arab et sa forme de voile et son étendue d’eau au sol, juste à coté du Dubai Mall.

thumb_img_9092_1024thumb_img_9101_1024

 

 

 

 

 

 

 

 


Une réflexion sur “La grosse argent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s