L’histoire du gars saoul dans le vol Kiev-Londres

Irina et moi étions assis un siège devant l’autre dans le vol Kiev-Londres et on avait déjà spotté à l’embarquement ce wierdo aux culottes mal-zippées qui ne marchait pas très droit et qui était plutôt bruyant dans son groupe organisé. On avait aussi remarqué sa bouteille de Jack Daniels et non-pas le format qu’on te donne en avion.

Évidemment, il a son siège à coté du mien

Le type en question, appelons-le Alexeï était l’un dernier passager à embarquer sur le vol et évidemment, était assis à coté de moi. D’abord le faire s’assoir et boucler sa ceinture pour le décollage a été une aventure. Un gars qui zippe pas ses culottes n’a pas trop envie de boucler sa ceinture. Logique.

On était même pas décollé encore qu’il sortait sortait sa bouteille achetée au Duty Free de son sac pour en boire un coup. Bahh, au début, je me disais que ca devait probablement le relaxer. Et puis, il est dans un groupe organisé et on est en Ukraine, ils toffent l’alcool pas mal mieux que moi. Au pire, il va dormir durant les 3h de vol. Au mieux, ça ne lui fera rien. Et il est en vacances et moi aussi. Peut-être qu’on boira un coup ensemble tien!

À date, il n’est pas désagréable ou impoli avec moi. Ok, on va laisser passer pour le moment. Et puis, sa bouteille est vide.

brbon_jac1

Irina en a assez

Alexei se commande des drinks et des alcools, les petits formats d’avion qu’il enfile l’un après l’autre. Son groupe ne fait pas de cas. Mais il commence ensuite à déranger les passagers aux alentours, dont Irina puisqu’il se penche pour parler aux sièges à coté de lui, montrant ses culottes mal-zippées. Irina n’en fait pas trop de cas au début. Mais après s’être fait bousculer quelques fois, me fait des yeux qui veulent dire: « man, vient m’aider… ».

img_1012

Et le staff commence à le remarquer et lui demande régulièrement d’aller se rassoir. Il le fait, mais se relève aussi rapidement. Il commence sérieusement à déranger la cabine. Il a eu sa chance, mais là, après 1h de vol, c’est trop et comme Batman, faut que j’intervienne pour la justice!

Là, ca suffit!

Je me rend compte que notre ami ne parle pas trop anglais, ce qui me permet de le stooler au staff. Je leur dit discrètement avec mon pire accent au monde qu’Alexei cache une bouteille vie de Jack dans son sac et qu’il l’a bu depuis le début du vol. Une bouteille achetée au Duty Free que tu as bien sûr le droit d’apporter à bord mais pas de consommer.

Avec mon témoignage et leurs observations, le staff en a finalement assez de notre ami et de son comportement déplacé et lui disent en anglais que le pilote a prévenu et qu’il a commis un crime au sens strict de la sécurité aérienne: on ne boit pas d’alcool de l’extérieur à bord et si tu le fais, au moins reste tranquille. À partir de ce moment, le pilote a le droit discrétionnaire d’atterir avant Londres pour le chasser de la cabine, ce qui ne nous enchantait pas trop trop.

Traduction de l’anglais au français au russe: des monsieurs vont vous attendre à l’arrivée et ils ne seront pas contents

Mais Alexei ne semble pas comprendre dans quel trouble il s’est mis. Le staff lui dit en anglais que la police va l’attendre à l’arrivée et qu’il sera accusé. Mais il ne bronche pas et ne bouge pas. Son groupe ne semble pas comprendre l’anglais non-plus et mon russe n’est pas assez bon pour expliquer cette situation. Alors Irina qui parle français (heureux hasard) fera la traduction français-russe alors que je ferai celle anglais-français avec le staff.

Alors British Airways m’expliquent que notre ami sera attendu par la police et l’immigration à l’arrivée à Londres et qu’il sera inculpé et que d’ici-là, il est possible que le pilote détourne le vol pour le sortir. Le groupe devra décider s’ils vont l’attendre ou continuer leur voyage (on apprend qu’ils ont un autre vol pour l’Espagne à partir de Londres!). J’explique en français à Irina et elle explique en Russe au groupe.

img_1014

Et c’est là que le groupe commence à prendre conscience de la gravité de la situation et lui explique ce qui va lui arriver et qu’ils n’ont pas l’intention d’êtres coincés à Londres à cause de lui. Il fini par rejoindre son siège et son groupe est évidemment furieux contre lui. À aucun moment il a été agressif ou violent. Mais un avion, ce n’est pas un train de nuit pour les vacances.

img_1011

Et à l’arrivée à Londres, j’ai pris le métro avec Irina et avec notre satisfaction du devoir accompli et on s’est laissé à Paddington Station.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s