On trouve de tout, même un zombie

J’étais à Haïti en camion pour un long long trajet avec mon chauffeur et une collègue haïtienne et après qu’on aille fait le tour de m’apprendre les gros mots en créole, j’ai abordé le sujet des zombies. Parce qu’ici, ils existent et c’est du sérieux dans un pays où on a la catégorie « sorcellerie » dans les choix du type de mort. Tu peux en acheter au marché, tu peux les faire travailler, tu peux même les envoyer battre l’amant de ta femme.

Infos obtenues de témoignages d’amis haïtiens qui connaissent ça.

Connais-tu tes zombies?

Les zombies haïtiens sont les premiers zombies qui ont inspirés Holywood pendant la présence américaine des années 1910. Le zombie haïtien est un humain ramené des morts par un prêtre où il demeure sous son emprise pour faire des mauvais coups ou du travail forcé. Il ne se décompose pas et ne cherche pas à te croquer. Il est l’extension des croyances africaines et une belle métaphore sur l’esclavage. Des cas sont documentés (avec plus ou moins de sérieux).

2c573ce600000578-3233729-image-a-9_1442322764893

Depuis, le zombie de la culture et du cinéma a évolué selon les peurs des époques. On a perdu le prêtre en cours de route et maintenant, les morts reviennent à la vie à cause de la pollution, d’un accident nucléaire, d’une expérience génétique qui a mal tournée, d’une sonde spatiale revenue de loin, d’un virus asiatique… Tous les prétextes sont bons pour ramener les morts et faire peur aux vivants.

c6dbf0bf42ae71d7fcf43fc49b00acd6

Maintenant, ils ne veulent que manger du vivant et si tu te fais attraper et mordre, tu deviens comme eux… ou il ne restera que tes os. On ne sait pas toujours pourquoi ils reviennent à la vie mais une chose est connue: 

« quand y a plus de place en enfer, les morts reviennent sur terre ». Soyez pré

05199dfb118a45343877a6cc3418d20f208587-wm

Zombie, mode d’emploi

Maintenant que tu connais tes zombies, voici ce que j’ai appris du zombie haïtien. C’est quelqu’un qui n’est pas nécessairement mort. Oh que non. Le prêtre, qu’on appelle un hougan est celui qui te rend dans un état « semi-comateux » pour t’avoir en son pouvoir. Comment il fait ça? Il a deux choix selon ce que j’ai compris:

  • il te prépare une potion secrète qu’il te fait boire pendant une cérémonie. Tu tombes « quasi-mort ». On pleure ta mort, on t’enterre en bonne et due forme. Le lendemain idéalement, on vient te déterrer, on te donne une autre potion et tu es comme dans un cauchemard dont tu te réveilles jamais. Un mort-vivant et te voilà en son pouvoir.

Ou bien, si quelqu’un a mis un contrat sur ta tête:

  • il te prépare une poudre qui-ne-fonctionne-que-sur-toi. On la met sur la rue où l’on sait que tu vas passer… ou directement dans tes souliers. Tu l’absorbes par les pieds, tu meurs et tu passes par les mêmes étapes. Ça, c’est la manière pour quelqu’un qui t’en veut. Parfait pour se venger de tes ennemis politiques ou de l’amant de ta femme.

zombie-powder

Zombie ou gars saoûl?

À ce qu’on m’a expliqué, le zombie a les yeux blancs. Il marche lentement et surtout, il parle du nez, d’une voix nasillarde. Et ça, tout le monde me l’a dit: « écoute comment il te parle ».

Alors j’ai demandé comment on faisait pour reconnaitre un zombie d’un gars saoûl qui a le rhume? Aucune réponse.

voodoo4

Ayez votre zombie pour la maison

Ton zombie t’appartient, alors tu as le droit d’en faire ce que tu veux. Habituellement, tu le fais travailler aux champs pour les récoltes. Sinon, tu peux lui faire faire le ménage le soir, tout seul dans ton usine. En fait, toutes tâches ne demandant pas de réflexion ou de concentration.

zombie-haiti

Un peu comme avec ton ado.

Et si tu en veux à quelqu’un, tu peux lui donner l’ordre d’aller le tuer. C’est habituellement à quoi ils servent. Ou si c’était déjà ton adversaire ou ton ennemi, tu le gardes à ne rien faire, tout simplement.

On trouve de tout, même un zombie

Les marchés aux zombies sont rares. On les retrouve habituellement plus vers le nord du pays, comme vers Cap-Haïtien par exemple. Moi qui n’a trainé que dans le sud et à Port-au-Prince, je n’ai pas eu la chance d’en visiter un. Et puis, tous les collègues avec qui j’ai discuté ne savent pas où ils sont… mais connaissent tous un hougan à qui je pourrais demander.

Alors là-bas, comme le zombie est un travailleur servile il peut être vendu au marché. Je n’ai pas trop compris comment se faisait la négociation ou la transaction. Et puis, si le zombie est sous l’emprise du hougan qui l’a ramené à la vie, comment fait-on pour transférer le droit d’emprise?

Plein de questions que je devrai trouver les réponses lors d’une prochaine visite.


Une réflexion sur “On trouve de tout, même un zombie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s