Belgrade balkanique

La Serbie, c’est un peu la fouteuse de trouble des Balkans. Et comme un enfant turbulent, elle est Incapable de rester dans ses frontières plus de 10 ans sans écoeurer ses frères voisins. Pro-Russe, mauvaise réputation, instable comme le reste de la région, avec elle, c’est toujours compliqué. Et demander si sa capitale Belgrade, est jolie, c’est pour te faire répondre: « ben… elle a de la personnalité »… Et pourtant, on lui prévoit de devenir la prochaine Berlin cool dans les années à venir si elle sait bien se tenir.

Les Balkans: It’s very complicated

Si vous êtes comme moi et que vous avez regardé les nouvelles au début des années 1990, on nous montrait constamment des images de la guerre en ex-Yougoslavie et à chaque jour, on entendait parler du siège de Sarajevo et de son infâme allée des snipers, du massacre ethnique de Srebreniça, du siège de Vukovar en Croatie, de l’impuissance de nos casques bleusqui revenaient détruits d’avoir assisté à certains massacres sans pouvoir intervenir ainsi que notre fameux trio de criminels de guerre serbes: Sloboban Milosevic, Radovan Karadzic et Ratko Mladic dit « le boucher des Balkans ». Lui, j’espère qu’il dort mal la nuit. Entk, il est au tribunal international là et finira payer pour ses crimes, sur terre ou là-haut.

738_ratkomladic

Rebelotte en 1999 quand nos Serbes remettent ça au Kosovo sécessionniste avec encore une fois, une purge du coté de la population albanaise kosovar, afin de re-serbiser le Kosovo devenu un peu trop l’extension de l’Albanie pour Milosevic.

Mais là, l’Otan en a eu assez et Bill Clinton a décidé de bombarder Belgrade en 1999. 1999, c’est y a même pas 20 ans. C’était hier. L’internet existait et je suppose que vous, lecteurs étiez nés à ce moment-là.

Comprendre les Balkans et ce que ça donne aujourd’hui nécessiterait un cours. Trop de monde différent (Serbes, Croates, Macédoniens, Albanais, Bosniaques, Hongrois, Bulgares, Roumains, Slovènes) éparpillé sur un petit territoire dont les frontières font en sorte de mélanger toutes ces populations et leurs lieux sacrés et religieux où chacun croit avoir raison de revendiquer le territoire de l’autre. Si tout ça tenait en place du temps de la Yougoslavie, avec la main de fer du Maréchal Tito, sa mort en 1980 a laissé un vide d’autorité qui a laissé la place à beaucoup de nationalisme ethnique où chacun s’est senti justifié de vouloir « récupérer » les territoires de leurs ancêtres.

Ah oui, c’est un ultra-nationaliste serbe qui a assassiné l’Archiduc Francois-Ferdinand à Sarajevo en 1914, déclenchant la 1er guerre mondiale.

ob_172a15_attentat-de-sarajevo

Et ça, c’est l’histoire des 100 dernières années seulement.

Je ne suis pas raciste mais…

J’avais besoin d’une destination pas chère pour rentrer en Europe de Dubai en vol direct. Quelque part où je n’avais jamais été. Belgrade était le choix parfait: pas chère et pleine de découvertes.

J’avais booké un transport à partir de l’aéroport jusqu’à mon hôtel. Et en sortant des douanes, je vois cet espèce de géant – le type parfait de l’armée serbe qui pourrait arracher un tronc d’arbre avec ses mains – avec une pancarte avec mon nom dessus.

Je lui dit quelques mots en Serbe (ça ressemble à du russe), il apprécie et on se met en route. Il m’explique la Serbie et Belgrade aujourd’hui: un pays de misère, rongé par la corruption et la guerre, qui ne veut rien savoir de devenir l’esclave de l’Union Européenne, dont la Banque Centrale est sous tutelle du FMI, qui préfère la Russie – leurs cousins slaves dont ils partagent l’écriture et la religion -.

Tsé, y a même une statue de Nicolas II, Tsar de toutes les Russies, que les communistes russes ont dégommé en 1917.

IMG_2190

Et il me raconte qu’il a fait la guerre au Kosovo en 1999 contre les foutus albanais-qui-font-plein-d’enfants et qui profitent du système, en érigeant des mafias et des gangs de rues.

Je lui demande s’il y reste des Albanais à Belgrade.

  • oh non, on s’en est bien occupé! Mais le Kosovo nous appartient et le Monténégro – qui a déclaré unilatéralement son indépendance de la Serbie en 2006 – finira bien par revenir.

Et on continue le chemin.

Quand même sympathique, il veut envoyer ses enfants étudier au Canada, loin du climat de guerre et du peu d’avenir à avoir en Serbie. Chemin faisant, il me montre ces deux bâtiments en ruine en plein centre-ville.

IMG_2227

Ça, c’est après qu’une bombe américaine soit tombée sur Belgrade en 1999. On ne comprend toujours pas pourquoi ils nous bombardaient.

C’est peut-être ca le problème par ici justement… me dis-je…

T’as voulu venir dans les pays de l’est…

J’arrive ici après presque 2 mois de fine politesse asiatique et de bonne humeur et jasette arabe et indienne. Et j’ai oublié de faire un reset dans mon cerveau qu’ici, t’es en Europe de l’Est pure. Ça vient avec toutes les images habituelles:

  • des monsieurs aux-gros-cous avec la tête rasée et la face ronde, portant souvent des pantalons de l’armée ou des survêtements de sports;
  • des femmes en talons-hauts avec une « bitch face », celles qui ne sourirait pas, même si tu les chatouillaient sous les pieds avec une plume d’oiseau;
  • des mémés pas-de-dents à foulards;
  • des blocs de bétons qui servent de bâtiments;
  • et bien sûr, un service plutôt déficient dans les restos.

Et quand on persévère un peu…

On découvre que tout se fait à pied et que dans ce décor austère se trouvent quelques beaux palais, des jolies façades, quelques rues piétonnes et quelques bars et troquets louches ou tu peux aller t’encanailler avec les locaux. Au final, c’est un peu ça Berlin aussi.

La ville possède un joli coin piéton pour magasiner, vu et être vu (quand il ne pleut pas).

IMG_2174

De belles façades colorées et classiques.

Et il est là le fun, dans la vie de quartier où ça boit, ça mange et ça rit fort.

IMG_2242

IMG_2225

Ta gueule, vis ta vie pis reste en vie

J’aurais jamais cru citer un très mauvais rappeur des années 1990 ici, mais il a raison: Belgrade était, il n’y a pas si longtemps LA destination cool pour venir faire la fête et clubber. Sauf que la bataille finissait souvent par pogner, alcool aidant à la sortie des bars. Le problème c’est qu’un européen moyen n’a pratiquement aucune chance contre un Serbe entrainé dans la milice nationale.

Depuis, les clubs ferment à 1h du matin et les discothèques sont de plus en plus difficiles d’accès pour les étrangers. Dans tous les guides de voyage on mentionne ce fait: si tu te fais harasser par des brutes serbes, joues pas au héros et décri*ss.

Du monde à la messe

Chrétiens orthodoxes, les Serbes aiment leur religion, leurs églises, leurs lieux sacrés (dont certains au Kosovo – voyez le problème) et son église Saint-Sava, érigée en l’honneur du fondateur de l’Église Orthoxode Serbe en 1219. Selon la légende, sous domination Ottomane (turque), le Pasha de l’époque aurait volontairement fait brûler la dite église en 1595 en représailles à la révolte des Serbes.

IMG_2221

De l’extérieur, l’église est magnifique. Et en entrant dans une église orthodoxe slave, c’est un peu différent:

  • les femmes se couvrent normalement les cheveux d’un foulard;
  • ton signe de croix, tu le fais de la main droite et tu fais : haut – bas – droite – gauche;
  • tu restes debout durant la cérémonie (il n’y a pas de bancs anyway);
  • Les icones sont très importantes.

IMG_2208

Malheureusement, le gros de l’église est en sévère rénovation. Mais tu peux quand même descendre à la crypte pour y admirer quelques trésors orthodoxes serbes.

IMG_2217

 

IMG_2215

 

IMG_2212


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s