Londoneries, partie 2: le lendemain

C’est difficile à croire qu’une aussi belle journée à Londres avec mon amie Angie puisse se terminer de manière aussi brutale, sauvage et tragique. Ce billet raconte comment on a vécu les événements mais également comment déjà le lendemain, Londres se revêt à vivre presque normalement. Parce que non, je ne resterai pas à l’intérieur pour mes 2 dernières journées!

2 ans plus tard

Je devais rencontrer mon amie Angie, alias la Princesse, que j’avais connu il y a 2 ans à Macao. On était resté en contact et bien qu’elle soit malaisienne et que j’aille été en Malaysie dans ce voyage, c’est à Londres qu’on a pu se revoir. La température est parfaite, on se retrouve au London Eye, la grande roue qui te donnes une vue imprenable de Londres, si tu peux accepter de faire très longtemps la file.

IMG_2379

et s’en suit une balade des grands classiques:

  • Westminster et la TamiseIMG_2378
  • Picadilly Circus IMG_2383
  • Regent street IMG_2384
  • Covent Garden IMG_2389

Elle me propose ensuite d’aller dans ce pub, le premier du genre en ville, spécialisé en jeux de sociétés. Ah, pourquoi pas! Alors on prends le bus, on se retrouve dans le quartier de Hackeny dans l’est, un espèce d’entre-deux zones entre le riche centre et le redéveloppement du quartier Strarford pour les Olympiques. Le pub, lui est une initiative réussi de socio-financement (kickstarter), localisé sous un pont ferroviaire alors des fois, ça secoue quand un train passe. On s’installe et comme ma connaissance s’est pas mal terminée avec Monopoly, je lui propose un peu très approprié que je connais: Scotland Yard et que j’avais et jouais à Repentigny quand j’étais ado.

Le but: des polices doivent attraper un criminel à Londres, qui se déplace en taxi, métro ou autobus. Elle a gagné.

IMG_2391

On sort, on va souper italien et on prend le bus pour revenir vers le centre pour ensuite, repartir chacun dans nos directions.

Bloody hell!

Déjà dans l’autobus, on voyait plusieurs voitures de police et ambulances nous dépasser, mais on n’y avait pas vraiment fait attention. Angie descend 3 arrêts plus loin pour prendre un autre bus vers là où elle habite: Vauxhall. Moi, je devais continuer jusqu’à Bond Street et prendre la Jubilee Line du métro jusqu’où j’habite, dans Camden.

Le service de bus se termine à Liverpool Street Station, bien avant où j’avais prévu descendre. Bah, pas grave, je ferai un transfert de métro de plus, me dis-je. Je descend dans la station (qui est aussi une grande gare) et je suis occupé à remettre de l’argent sur ma Oyster Card, l’équivalent de la Opus/Navigo quand j’entends une policière qui dit:

  • ok, on évacue la station, go go go!!!

Tout le monde arrête ce qu’il fait et on se met tous à courir vers les escaliers. Les Londoniens sont soit habitués ou civilisés car on a tous couru sans panique ou bousculade dans les escaliers. Une fois dehors, les gens ne savent pas trop ce qui se passe.

IMG_2396

Des gens viennent nous dire qu’il s’était passé de quoi sur le London Bridge, à 1,5km d’ici.

Capture d_écran 2017-06-04 à 18.26.07

D’autres me demandent pourquoi on a évacué la station. Mais je n’en sais pas plus. Angie me texte qu’il y a eu du trouble à London Bridge, à Borrough Market et… à Vauxhall où elle habite (elle est encore dans le bus).

10 minutes plus tard, la police nous permet de redescendre dans la station, je prends mes métros et je rentre chez-moi et c’est seulement une fois arrivé que je découvre ce qui est en train de se passer en regardant le site de la BBC parce que sur Twitter, c’est définitivement le pire endroit pour se renseigner.

Aucun doute, la police de Londres est TRÈS efficace, très bien organisée, très polie et très compétence.  8 minutes pour attraper et tuer les terroristes, c’est TRÈS fort! (aucun sarcasme, vraiment). Bravo bravo bravo!

J’ai passé le reste de la soirée (il .tait rendu passé minuit à rassurer la famille et les ami(e)s.

Je ne m’étendrai pas sur les détails de l’attaque, puisque j’e nen ai pas. Je n’ai rien vu et je suis tout aussi outré que vous.

Le lendemain

C’est dimanche, il fait frais, le ciel est lourd et je me dis que ce n’est pas vrai que je vais rester à l’hôtel pour mon avant-dernière journée. Et puis, la police londonienne est partout et a l’oeil ouvert. J’avais en tête d’aller à Greenwich (là où les heures du monde sont réglées à son méridien) mais j’ai finalement décidé d’aller m’essayer au Churchill War Rooms Museum près de Westminster, là où, comme le nom l’indique, étaient les quartiers du cabinet de guerre de Churchill.

IMG_2372

Mais Londres est une grosse ville, alors même un dimanche, de temps maussade, le lendemain d’une attaque terroriste, il y avait un line-up pour rentrer dans le musée.

Too bad, je me reprendrai demain.

Les bobbies de Scotland Yard

La police est partout, tu ne peux pas la manquer avec son traditionnel habit. Mais d’une gentillesse et d’une politesse incroyable. Elle parle avec les gens, pour les rassurer ou simplement guider les touristes. Elle a l’air relax dans le métro, un peu partout aux coins de rues et pourtant, tu sais qu’elle est compétente. Les gens viennent leur apporter de l’eau, des cafés et jasent avec les agents. Et les agents prennent le temps de jaser avec la population. Évidemment, devant certains points stratégiques, ils sont plutôt biens armés, mais sinon, c’est plutôt discret.

L’itinéraire classique

L’itinéraire le plus classique que tu peux faire est de partir de Westminster. De là, tu as Big Ben et le Palais de Westminster d’où siège les parlementaires anglais. À droite et à l’extérieur de la photo, tu as l’Abbey de Westminster où l’on couronne (et mari) la royauté depuis… pas mal toujours ou presque.

IMG_2374

Tu empruntes ensuite Whitehall où tu as des statues commémoratives de grands généraux et batailles célèbres.

IMG_2402

À gauche, tu tombes sur les écuries de la garde royale. Derrière c’est Saint-James Park qui donne au bout sur Buckingham Palace.

Un peu plus loin encore, sur ta gauche, tu as le 10 Downing Street, là où la Première Ministre habite. On aurait pu croire que ce serait hautement gardé, mais non, pas tellement plus que d’habitude.

IMG_2401

Toujours le long de Whitehall, tu as des magasins et des pubs ultra-touristiques

IMG_2406

À la fin de Whitehall, tu arrives à Trafalgar Square et son immense colonne dédiée à l’Amiral Nelson, celui-là même qui a défait la flotte franco-hispanique de Napoléon à la bataille du même nom. Parait que c’est ce qui a convaincu Napoléon de ne pas essayer d’envahir l’Angleterre, sa flotte ayant été décimée dans la bataille même si elle était supérieure en nombre. L’Amiral Nelson est mort durant les combats. La colonne est gardé de 4 statues de lions.

IMG_2409

Autour de Trafalgar Square, tu as plusieurs représentations étatiques

IMG_2424

Aujourd’hui, la foule à Trafalgar Square, grand lieu de rencontre, de manifestation sociale et de libre-expression était composée principalement de Sikhs venus commémorer le « génocide sikh » de 1984 en Inde quand plusieurs ont péris, en représailles à l’assasinat de Ghandi par son garde du corps Sikh justement. L’ambiance est solennelle, les Sikhs donnent des tracts et des pamphlets, expliquent aux passants ce qu’ils font là, ont une parole pour les attentats d’hier. Ils offrent aussi du thé au lait sucré (que j’ai appris à boire avec les indiens de Malaisie) aux policiers qui sont là pour s’assurer que tout se passe bien.

IMG_2412

Derrière la foule et adjacente à Trafalgar Square, tu as la National Gallery (gratuite)

IMG_2411

avec ses grandes oeuvres de peinture, notamment de Rembrand et de Rubens.

IMG_2420

Et bien sûr, quelques grands classiques que j’avais appris à découvrir grâce à ce jeu de table (que je dois même encore posséder)

maitres

Dont Van Gogh et ses fleurs

IMG_2413

Et plusieurs autres grands tableaux exquis.

Le bus de retour

Pour revenir au B&B et éviter le métro, rien de mieux que le bus à 2 étages rouge, surtout quand tu peux monter au 2e et t’assoir devant et y faire de belles découvertes, dont:

Regent Street dans Soho

IMG_2426

Le grand magasin Selfridges sur Oxford Street, celui-là même de Monsieur SelfridgesIMG_2430

et l’arrêt pour descendre aux studios d’enregistrement Abbey Road dont la renommée n’est plus à faireIMG_2431


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s